Quelles sont les solutions exploitables pour financer l’isolation extérieure de votre maison ?

L’amélioration des performances énergétiques de votre maison passe par l’isolation extérieure. Elle permet de réduire la consommation d’énergie et de jouir du confort dans les différentes pièces de la maison. Sa mise en œuvre étant coûteuse, il existe des aides pour vous accompagner. Quelles sont-elles ? Focus!

Ma Prime Renov » pour tous les types de propriétaires

L’isolation extérieure fait partie des travaux de rénovation qui vous feront bénéficier de nombreux avantages. Pour plus d’informations, isolation3000.com est un site sur lequel vous pouvez vous rendre. Ma Prime Renov est la première aide qui vous est offerte pour financer votre isolation extérieure.

Si auparavant elle était destinée aux foyers modestes, vous pouvez en bénéficier aujourd’hui, quel que soit votre statut. Cette solution est venue pour clore le Crédit d’Impôt de Transition énergétique.

Les primes des Certificats d’Économie d’Énergie

L’aide CEE est toujours valable en 2021. C’est un dispositif qui a pour objectif de soutenir les particuliers dans l’augmentation des performances énergétiques de leur maison. Selon vos préférences, vous pouvez en profiter pour isoler l’extérieur de votre résidence principale ou résidence secondaire.

Toutefois, il est important que la construction de cette dernière ait été terminée au minimum 2 ans auparavant. Pour bénéficier de cette aide, vous devez recourir aux services d’un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Le chèque énergie

Hormis les dispositifs cités plus haut, il y a des aides dont vous pouvez profiter pour l’isolation extérieure de votre logement. Le chèque énergie en est un parfait exemple. Il est versé courant le mois d’avril et vous n’avez besoin d’aucune démarche pour en bénéficier.

L’éco-prêt à taux zéro

Enfin, il y a l’éco-prêt à taux zéro ou PTZ qui est accordé sans condition de ressources. C’est en réalité un crédit sans taux d’intérêt qui doit être remboursé dans un délai maximal de 15 ans. Le plafond de cette aide est fixé à 30 000 euros.